Le grand salon de discussion

Discuter d'actualité, de politique, de philosophie

19 juillet 2006

Parti politique pédophile… Légal !

Aux Pays-Bas, trois personnes pour le moins douteuses viennent de créer un parti « Amour du prochain, liberté et diversité », soit, sous ces jolis mots, rien d’autre qu’un parti pédophile !

Oui, vous avez bien lu, un parti PEDOPHILE…

Le plus ennuyeux dans tout cela, c’est que la justice néerlandaise vient de communiquer qu’elle n’avait nullement l’intention d’interdire ce parti.

En effet, le parti milite (notamment) pour l'abaissement de l'âge de la majorité sexuelle de 16 à 12 ans, mais n’a commis aucun délit à proprement parler ; la justice a donc refusé de lancer des poursuites contre ses membres pour menace à l'ordre public en mai dernier (lors de la formation du parti), et a récemment rejeté la demande d’interdiction d’existence du parti, annonçant que « La liberté d'expression, la liberté (...) d'association, dont celle de créer un parti politique, peuvent être considérées comme le fondement d'une société démocratique […] Ces libertés donnent aux citoyens l'occasion, par exemple, d'utiliser un parti politique pour demander un changement de la Constitution, de la loi ou de politique. », estimant de toute manière que le PNVD ne conserve quasiment aucune chance d'être représenté au Parlement à l'issue des législatives de novembre (les sondages le créditent de moins de 1.000 voix, alors qu'il lui en faudrait au moins 60.000 pour obtenir un siège) ;  de plus, il devra soumettre une liste de candidats et les signatures d'au moins 30 sympathisants pour participer au scrutin du 22 novembre dans au moins l'une des 19 circonscriptions électorales du pays. Or, selon la Fondation Soelass, qui étudie la pédophilie, le PNVD ne parviendra sans doute pas à trouver des candidats, qui voudront préserver leur anonymat : « Ils ne voudront jamais lier leur nom au parti, et sans les signatures, ils ne peuvent se présenter aux élections. ».
Vachement rassurant…

Toute cette histoire prendrait presque des allures comiques si elle concernait pas un sujet aussi sérieux que la pédophilie, et pourrait passer pour une simple provocation - de mauvais goût, mais sans réelles intentions mal placées, si le trésorier du parti n’avait pas été reconnu coupable d'agression sur un garçon de 11 ans, écopant d'une amende et d'une peine de prison avec sursis en 1987…

Enfin… Nous pouvons tout de même nous consoler en apprenant qu’il reste la justice des citoyens (sans arrière-pensées) : le trésorier et le secrétaire du parti ont été respectivement chassé de son lieu de résidence et expulsé de l’université où il étudiait ; mais c’est une bien piètre consolation…

Posté par Bastogi à 07:28 - Cris du coeur - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Il y a vraiment des cinglés

    Je n'arrive pas à comprendre que ces gens agissent en toute impunité.
    Faudrait les enfermer et qu'ils ne sortent pas.
    Ce sont les plus bas de la chaîne humaine.
    On dit que certains humains sont des animaux,mais les animaux sont plus loyaux que les humains.

    Posté par Astaroth, 09 février 2009 à 20:33
  • le monde de plus en plus fou !!

    je n'arrive pas a croire ce que j'ai pu lire juste avant, le faite qu'il y est hommes ou plutot des monstres afficher ouvertement leur penchant sexuel déviante me scandalise au plus haut point...mais ou vas-t-on ? c'est ca la démocratie de demain ? c'est ça la libertée d'expression ? c'est vraiment de la connerie pure... de la FOLIE !! on devrait les enfermer et les castrer chimiquement...je suis inquiet pour le future mais je m'attend aux pire, je ne suis pas péssimiste mais plutot réaliste...les gens ne savent plus quoi inventer !! qu'est-ce qu'il vont nous sortir la prochaine fois...

    Posté par casseur de noix, 10 juillet 2009 à 02:41
  • Un monde cruel qui se transforme en monde de folies dure!

    Non,rien ne m'étonne avec tout ce que je peux lire ou entendre dans le monde.
    Les pédophiles sont des gens dangereux,vous êtes tous d'accord avec moi...les politiciens de ce types-là cache certainement quelques choses de beaucoup plus moche.
    S'ils se permettent cette liberté là et que personne ne les condamne,je me demande bien plusieurs choses:
    -La politique de là-bas a t-elle bien saisie la dangerosité de l'affaire ou a t-elle tout simplement envie de s'endormir sur ses lauriers,prétextant que de telles signatures ne passeront jamais...?
    Et si ce mal,considéré là, comme du non-concurrent aux autres partis,venaient a réussir,comment feront ils pour faire machine arrière pour que cette "politique pédophile" ne voit JAMAIS le jour?
    -Si cette politique autorise cette "sexualité criminelle",elle donnera lieu a des actes comme la prostitution enfantile, c'est ce qui se passe dans certains pays je le rappel.
    Détruire la vie de nos enfants est-ce là une politique ou tout simplement un projet abominable venant de ces monstres??
    Et pendant qu'on y est, autoriser les viols et les tueries,bande de dégénérés du cerveau!!!
    Un enfant c'est sacré,on ne le touche pas, c'est fragile et innocent!!Comment peux t-on accepter de telles déclarations,comment peux t-on laissez ces gens impunis?
    OUI A LA CASTRATION DÉFINITIVE DE CES PÉDOPHILES QUI DEVRAIENT SE FAIRE SOIGNER AU LIEU DE PROPOSER UNE POLITIQUE FOLLISSIME!!

    Posté par Eclaire, 02 août 2009 à 18:08
  • kış bahçesi

    thakns

    Posté par cam balkon, 09 novembre 2009 à 07:04
  • Je trouve rassurants les commentaires que je viens de lire mais j'ai de grandes inquiétudes pour l'enfant, pour le vieillard , pour le faible.
    La société devient de plus en plus permissive pour tout ce qui est incitation à la débauche, il ne faut pas s'étonner que certains , de plus en plus nombreux, passent à l'acte. Jusqu'à ce que, d'un grand coup de gouvernail, la politique change de cap. Il ne faudra pas, alors, pleurer si on perd aussi les libertés essentielles. OP

    Posté par Opaline, 30 novembre 2009 à 19:01
  • ce sont des pays où la liberté est "plus importante" que dans le notre... il y a des "plus", mais aussi des "moins"...

    Posté par juju, 19 juillet 2006 à 14:31
  • Il faut voir ce que ce "parti" pronait c'est vraiment de la folie pure... à terme ces gens là militent pour l'abolition d'un âge légal pour avoir des relations sexuelles... il milite pour la liberté des relations sexuelles entre parents et enfants... on va où là?? La liberté d'expression s'arrête là où commence l'atteinte à la dignité. Qu'est-ce qu'il leur faut aux PAYS BAS pour qualifier l'atteinte à la dignité...

    Posté par jéjé, 19 juillet 2006 à 16:10
  • Merci Jéjé pour ces précisions, il est vrai que j'avais eu du mal à en trouver hier sur le net...
    C'est vraiment de la folie ! Et autoriser ce genre de requête est intolérable !

    Posté par Bastogi, 19 juillet 2006 à 16:26
  • la liberté d'expression excuse bien des choses à mon avis. Ces gens ont t'ils tellement peur que le pays se transforme en état policier?

    Le pire, c'est que ce parti prétend ainsi "protéger les enfants" sic.

    Posté par Bran, 19 juillet 2006 à 17:39
  • Je suis scandalisée d’entendre des gens afficher ouvertement leurs penchants sexuels pour des personnes qui pourraient être leur propre enfant. Le plus choquant reste tout de même le laxisme du gouvernement qui se souci guère de la création d’un tel parti sous prétexte qu’il n’y a rien à craindre politiquement parlant. On parle de liberté d’expression, mais est-ce qu’on se souci une minute de la liberté sexuelle de l’enfant. Entre 12ans et 16ans on est bien loin de savoir ce que l’on fait réellement, ce que l’on souhaite, alors de là à penser que l’adolescente est apte à consentir une relation sexuelle avec un adulte, il y a un grand fossé. Il ne faut pas oublié que nombre d’adolescente ont leur règle entre 11 et 14 ans, et sont en pleine mutation corporelle (poitrine), je vois donc mal comment elles pourraient avoir la maturité sexuelle à cet âge là.
    Pour ma part, et en étant très vulgaire, je serais tentée de couper les roubiniols à tout adulte, qui jouie de son pouvoir de supériorité pour profiter d’un enfant sans défense.

    Posté par Beha, 19 juillet 2006 à 18:14
  • (au dela du com idiot, je l'avoue, que j'ai laissé sur le blog de bran)

    comment la justice a t-elle pu laisser courrir une telle incitation?

    faire de la politique de tout semble prouver a quel point les initiateurs de ce partis ont une vision toute particuliere de la politique...

    peut etre voulaient-ils simplement scnadliser?
    peut etre croient-ils que 75% de la population est pédophile?

    en esperant que cela ne donne pas d'idées a d'autres, moins bien intentionnés et ayant plus d'echo...

    Posté par roi bourdieusien, 19 juillet 2006 à 19:04
  • simplement faire parler d'eux à mon avis...avec peut être l'espoir fou de relancer le débat...en leur faveur...

    Posté par Bran, 20 juillet 2006 à 20:55
  • oui je crois que leur ambition ne depasse pas la volonté de choquer

    Posté par roi bourdieusien, 20 juillet 2006 à 21:10
  • http://sperenza.canalblog.com

    Quand une poignée de pervers dévoient la démocratie, la liberté d'expression, juste pour assouvir leurs penchants déguelasses, cela donne ce qui se passe aux Pays-Bas.

    J'ai parlé de cette info avec un ami. Voici ce qu'il m'a répondu, j'espère qu'il ne m'en voudra pas de le citer mais je trouve que ce qu'il avance me parait assez juste:

    "Le problème est aussi le nouveau statut de l'enfant: il est marché, marchandise... Il est enjeu. De plus, on veut lui faire faire des choix au-dessus de son âge, tout en le chosifiant... bref, à ce niveau de mépris, tout devient possible... Pourquoi pas ce choix-là, ce qui est illusoire! Ce qui ne correspond à aucune possibilité d'épanouissement! Car c'est bien ça le problème: ça NE PEUT pas équilibrer, rendre heureux ou épanouir! L'adulte a un autre rôle qu'il ne veut souvent plus assumer... Eduquer, élever, se confronter, oser dire "non", assumer un conflit éventuel...C'est bien plus difficile que d'en faire un être que l'on veut supposer autonome, libre de ses choix alors que, justement,la caractéristique de l'enfance est de ne pas encore en être là! Puisque le but de l'éducation est de l'y faire parvenir;, étape par étape... s'il est "consentant", s'il a "choisi," eh bien, il n'y a plus de culpabilité. Ni de responsabilité!

    Bref, ce beau discours sert à cacher qu'on en fait un objet de consommation... Comme la nature, d'ailleurs, version naturisme "sacré" et autres végétarismes secraires qui accompagnent souvent ce genre de trucs! ..."

    Nous parlions bien évidemment du "choix" du présumé "consentement" de l'enfant qui ne peut être qu'une mascarade, une monstrueuse excuse pour passer à l'acte d'une manière déculpabilisée. Puisque la fillette est CONSENTANTE, pourquoi se priver?

    Sauf qu'un enfant n'est pas capable de prendre la mesure de ce que son "consentement" implique pour lui.


    Bref, les rapports sexuels entre des adultes et des enfants pré-pubères, restent un interdit social majeur détabouisé (ce qui est un bien, car cela donne la parole aux enfants victimes). L'interdit social lui DOIT demeurer intact, et nous devons le défendre de toutes nos forces, pour la sauvegarde même de l'enfance.

    Posté par Chris, 22 juillet 2006 à 21:12
  • Mince! pourquoi mon adresse de blog apparait-elle en gros?? L'aurais-je tapé dans la mauvaise case (celle "titre"??) Zut! Mille excuses, je suis confuse..../

    Posté par Chris, 22 juillet 2006 à 21:14
  • A vomir !!!!

    j'ai rien d'autre à ajouter ((

    Posté par Nico2312, 24 juillet 2006 à 15:19

Poster un commentaire